Le marché immobilier portugais bat des records en 2022 : évolution, prix et conseils pour investir

En 2022, le marché immobilier au Portugal connaît une dynamique sans précédent avec un nombre record de transactions et une hausse constante des prix. La capitale, Lisbonne, se distingue par des tarifs particulièrement élevés, tandis que l’augmentation des taux d’intérêt pourrait freiner cette croissance à l’avenir. Dans cet article, nous vous présentons les principales tendances du marché immobilier portugais et vous proposons des conseils pour bien investir dans ce contexte.

Un marché immobilier en forte croissance

Le marché immobilier au Portugal n’a jamais été aussi dynamique qu’en 2022. Les transactions ont atteint un niveau record, soutenues par la demande locale et internationale. Le prix moyen au mètre carré s’établit désormais à 1 484 euros, en hausse constante depuis plusieurs années. Cette progression est notamment due à l’afflux de résidents étrangers attirés par le climat fiscal avantageux et la qualité de vie offerte par le pays.

Lisbonne, la ville la plus chère du pays

La capitale portugaise est incontestablement la ville la plus chère du pays en matière d’immobilier. Les prix peuvent atteindre jusqu’à 5 000 euros/m² en centre-ville, notamment dans les quartiers historiques prisés par les investisseurs étrangers. Ces tarifs élevés s’expliquent par la rareté des biens disponibles et la forte demande, tant pour l’achat que pour la location. Toutefois, il est encore possible de trouver des opportunités intéressantes en cherchant dans les quartiers périphériques ou en s’éloignant du centre.

A découvrir aussi  La conciergerie de location courte durée : un marché en plein essor

Des taux d’intérêt en hausse, un frein potentiel à la croissance

La hausse des taux d’intérêt observée ces derniers mois pourrait ralentir le marché immobilier portugais. En effet, des taux plus élevés rendent les emprunts plus coûteux et peuvent dissuader les acheteurs potentiels. Cela pourrait notamment impacter les investisseurs étrangers, qui représentent une part importante de la demande sur le marché portugais. Toutefois, il est encore trop tôt pour mesurer l’ampleur de cet impact.

Des biens souvent à rénover et une qualité hétérogène

Les achats immobiliers au Portugal nécessitent souvent des travaux de rénovation, car la qualité des biens disponibles est assez hétérogène. Il est donc important de prévoir un budget supplémentaire pour remettre le bien aux normes et améliorer son confort. Par ailleurs, il peut être judicieux de faire appel à un expert local pour évaluer l’état du bien avant l’achat afin d’éviter les mauvaises surprises.

Des frais d’achat à prendre en compte

Les frais d’achat d’un bien immobilier au Portugal représentent entre 7 et 8% du prix de vente. Ces frais incluent notamment les droits de mutation (IMT), la taxe de timbre (IS) et les honoraires du notaire. Il est essentiel de les intégrer dans votre budget pour éviter les mauvaises surprises lors de la transaction.

Les banques locales accordent des prêts aux non-résidents

Les banques portugaises sont généralement disposées à accorder des prêts immobiliers aux non-résidents, sous certaines conditions. Les emprunts sont majoritairement à taux variable, ce qui peut représenter un risque en cas de hausse des taux d’intérêt à l’avenir. Il est donc important de bien étudier les offres de financement et de comparer les conditions proposées par différentes banques avant de se lancer dans un investissement immobilier au Portugal.

A découvrir aussi  Bail réel solidaire : une nouvelle solution pour favoriser l'accession à la propriété en France

En conclusion, le marché immobilier portugais connaît une belle dynamique en 2022, avec des prix en constante hausse et une demande soutenue. Lisbonne demeure la ville la plus chère du pays, mais il est encore possible de dénicher des opportunités intéressantes en élargissant sa recherche. L’augmentation des taux d’intérêt pourrait toutefois freiner cette croissance à l’avenir. Pour réussir votre investissement immobilier au Portugal, prenez en compte les frais d’achat, anticipez les travaux de rénovation et comparez attentivement les offres de financement disponibles.