Quelles sont les obligations d’un gestionnaire locatif  ?

Lorsqu’un propriétaire décide de mettre en location un ou plusieurs logements, il a la possibilité de mandater quelqu’un pour la gestion. Celui-ci peut être un individu ou une société. Le gestionnaire locatif, qu’il soit une agence ou un individu a des obligations qu’il doit respecter afin de faire convenablement son travail. Quelles sont alors les obligations d’un gestionnaire locatif ? Dans la suite de cet article, vous allez trouver les obligations d’un gestionnaire locatif.

Recherche de locataire

Pour faire son travail, un gestionnaire a besoin d’abord d’un mandat écrit du propriétaire. C’est grâce à ce mandat qu’il devient l’administrateur du bien. Ainsi, il peut assurer valablement ses différentes missions en toute sécurité. En effet, la première obligation d’un gestionnaire locatif est de chercher des locataires. En réalité, étant l’administrateur du bien mis en location, il doit mener toutes les démarches afin de louer le logement. Pour cela, il doit négocier afin de signer le bail. Le gestionnaire locatif n’a pas donc de temps à perdre à partir du moment de la réception du mandat. Si l’administration du bien est assurée par une agence, le locataire sera plus facile à trouver.

Représenter le propriétaire

En plus de la recherche de locataire, le gestionnaire locatif doit représenter le propriétaire. Ainsi, il devient l’intermédiaire entre le locataire et le propriétaire. Dans son rôle donc d’intermédiaire, il s’occupe de la rédaction du bail et le conclut avec l’acquéreur. Il doit aussi s’occuper de la comptabilité du logement. Ainsi, il peut s’occuper des factures de chauffage et d’électricité du logement. Il pourra par ailleurs collecter auprès des locataires les loyers. Le gestionnaire locatif perçoit aussi les charges. Cette obligation lui permet de représenter le propriétaire en cas de litige devant les tribunaux. Alors, le gestionnaire locatif est non seulement un médiateur, mais également un représentant légal du propriétaire d’un logement en location.

Réviser les accords de location

La relation entre un locataire et un propriétaire est basée sur un contrat bien défini. Alors, avec l’évolution du marché, les accords qui relient les deux parties peuvent être revus. La révision, donc de ces accords, ne peut pas émaner du locataire. Cela ne peut venir que du propriétaire. Or, ce dernier a donné un mandat locatif à un gestionnaire. Ainsi, le gestionnaire locatif a donc l’obligation de vérifier non seulement les contrats de location, mais aussi les loyers. Alors en vérifiant les contrats, le gestionnaire peut décider de les adapter aux réalités du moment et surtout en fonction de la nouvelle législation en vigueur. Il doit aussi superviser le logement.

En résumé, le gestionnaire locatif est un professionnel qui s’occupe de la gestion d’un logement. Dans cette dynamique, il assure une kyrielle de missions. Ce professionnel doit chercher des locataires afin de conclure de bail. Il doit représenter aussi le propriétaire non seulement auprès des locataires, mais également des tribunaux en cas de litiges. La dernière obligation d’un gestionnaire locatif consiste à procéder à la vérification régulière des contrats et les loyers afin de leur apporter les modifications nécessaires en accord avec les textes en vigueur.

Quelles sont les obligations d’un gestionnaire locatif  ?
Retour en haut