Humidité logement : causes et traitements

Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, l’humidité excessive dans un logement peut avoir des conséquences graves sur la santé des occupants et la structure du bâtiment. Cet article vous présente les principales causes de l’humidité dans un logement et les traitements efficaces pour y remédier.

Les principales causes de l’humidité dans un logement

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une humidité excessive dans un logement, notamment :

  • Les infiltrations d’eau : elles peuvent provenir de fissures dans les murs, de problèmes de toiture ou encore de remontées capillaires. Les bâtiments anciens sont particulièrement exposés à ce type de désagrément.
  • La condensation : elle se produit lorsque l’air chaud entre en contact avec une surface froide (comme une fenêtre ou un mur mal isolé), provoquant la formation d’eau. La condensation est souvent causée par une mauvaise isolation thermique ou une ventilation insuffisante.
  • L’absence ou le dysfonctionnement du système de ventilation : un système de ventilation défaillant ou inexistant favorise l’accumulation d’humidité et empêche son évacuation naturelle.

Parmi ces causes, certaines situations particulières peuvent également entraîner une humidité excessive :

  • Un terrain mal drainé ou des nappe phréatiques proches de la surface peuvent favoriser les remontées d’humidité par capillarité.
  • La proximité d’une source d’eau (rivière, lac, bord de mer) peut également accentuer les problèmes d’humidité.
  • L’occupation humaine : en effet, chaque personne dégage environ 1 litre d’eau par jour simplement en respirant et en transpirant. Les activités quotidiennes comme cuisiner, se laver et faire sécher le linge augmentent également le taux d’humidité dans un logement.
A découvrir aussi  Dégât des eaux et locataire : comment gérer cette situation ?

Les conséquences de l’humidité sur la santé et le bâtiment

L’humidité excessive dans un logement peut avoir des conséquences néfastes tant sur la santé des occupants que sur la structure du bâtiment :

  • Détérioration de la qualité de l’air intérieur : un air humide favorise la prolifération des acariens, moisissures et autres allergènes, nuisant à la qualité de l’air intérieur et pouvant provoquer ou aggraver des troubles respiratoires et allergiques.
  • Dégradation du bâtiment : l’humidité peut fragiliser les matériaux de construction (bois, plâtre, béton…), entraînant des fissures, des efflorescences (taches blanchâtres sur les murs) ou encore le décollement du revêtement mural (papier peint, peinture…).
  • Surconsommation énergétique : un logement humide nécessite davantage de chauffage pour maintenir une température agréable, ce qui augmente la consommation énergétique et les factures.

Traiter l’humidité dans un logement : les solutions efficaces

Pour régler définitivement les problèmes d’humidité dans un logement, il est essentiel de traiter leur cause première. Voici quelques solutions adaptées selon les situations :

  • Assainir le terrain : en cas de remontées capillaires ou d’infiltrations liées à un terrain mal drainé, il peut être nécessaire de mettre en œuvre des techniques d’assainissement du terrain (drainage, étanchéification des fondations…).
  • Réparer les fissures et infiltrations : si l’humidité provient de fissures dans les murs ou de problèmes de toiture, il convient de réparer ces zones défectueuses pour éviter que l’eau ne s’infiltre.
  • Améliorer l’isolation thermique : une isolation performante permet de réduire la condensation en limitant les différences de température entre l’intérieur et l’extérieur. Il est possible d’améliorer l’isolation des murs (par l’intérieur ou par l’extérieur), des combles ou encore des fenêtres.
  • Ventiler efficacement le logement : un système de ventilation adapté (VMC simple flux, double flux, hygroréglable…) permet d’évacuer l’humidité produite par les occupants et leurs activités. Il est également important d’aérer régulièrement les pièces, notamment au moment des activités les plus humides (cuisine, douche…).
A découvrir aussi  Bureau d'étude thermique : définition, tarifs, technicien

Il existe également des traitements spécifiques pour lutter contre l’humidité :

  • Les traitements anti-humidité : ils se présentent sous forme de peintures ou d’enduits destinés à être appliqués sur les murs et plafonds touchés par l’humidité. Ils constituent une solution temporaire en attendant de traiter la cause profonde du problème.
  • Les déshumidificateurs : il s’agit d’appareils électriques qui aspirent l’air humide et le restituent asséché. Ils peuvent être utiles pour assainir ponctuellement une pièce particulièrement humide.

Dans tous les cas, il est recommandé de faire appel à un professionnel spécialisé pour diagnostiquer la cause exacte de l’humidité dans votre logement et vous conseiller sur les solutions les plus adaptées à mettre en place.

Ainsi, face aux problèmes d’humidité dans un logement, il est essentiel de bien identifier leurs causes afin de choisir les traitements appropriés et garantir un environnement sain et confortable pour ses occupants.