Les conseils pour rentabiliser un investissement immobilier locatif

Investir dans une affaire pousse tout investisseur à penser à la rentabilité. Pour disposer d’une rentabilité pérenne, de nombreux facteurs sont à prendre en compte dans le cadre de l’immobilier locatif.

Dénicher un bien immobilier de qualité

Le choix du bien immobilier à louer dans l’avenir est une étape très importante, car la réussite de votre investissement en dépendra. Une rentabilité pérenne implique la location d’un bien de qualité. Pour atteindre cet objectif, vous devez impérativement acheter dans une ville, voire un quartier plein de dynamisme, bien desservie, sécurisé, attrayant et pas loin des infrastructures commerciales. Une maison ou un appartement dans les proximités des universités fera l’affaire. Pour trouver un bien immobilier répondant aux besoins des étudiants, faits :

  • L’analyse des perspectives de plus-values dans différentes villes.
  • Le choix d’un emplacement où la demande locative est forte.
  • L’effort de collaboration avec une agence immobilière, un courtier, ou un notaire pour éviter toute erreur.

Sélectionner un bon locataire

Une fois que l’achat de votre maison ou appartement est signé, passez à l’étape suivante : la recherche d’un locataire. Pour espérer choisir le bon, ne précipitez rien. Assurez-vous que le locataire sera un bon payeur et préservera l’état de votre bien. Pour garantir sa solvabilité et anticiper la vacance de poste, il doit vous présenter un justificatif de revenu. Pour vous prémunir de toutes éventuelles mauvaises surprises, il est conseillé de contacter votre avocat afin qu’il rédige le contrat ou choisissez de mettre votre bien en gestion locative.

Les mesures à prendre pour limiter les risques

Pour prévenir tout risque de retour d’investissement trop lent, faites toujours un choix objectif et ne vous laissez pas emporter par les détails affectifs. Pour acheter votre bien immobilier, vous allez devoir recourir à un crédit ? Fixez votre délai de remboursement autour de 20 ans avec un apport personnel de 10 à 20 %. En matière de location, il est aussi important de réduire les risques de loyer impayé, diversifier juste vos investissements en répartissant votre capital dans des petites surfaces au lieu de prendre une grande maison qui ne sera pas facile à louer. Pour éviter les mauvaises surprises, il est plus intéressant de réclamer une caution solidaire pour tout loyer inférieur à un tiers du revenu du locataire. Pour la colocation par contre, demandez à percevoir une caution équivalente à un mois de loyer. Pour lancer toute collaboration avec un promoteur immobilier, accordez-vous du temps pour vérifier sa notoriété et aussi son professionnalisme. Le plus important c’est aussi d’assurer qu’il respecte les normes en vigueur, notamment en matière de taux de mixité des résidences dans le cadre de l’exercice de son travail.

Comment calculer la rentabilité locative ?

La rentabilité locative n’est pas identique pour tout le monde. En effet, cela dépend de plusieurs critères dont notamment de la localisation du bien. Le prix du loyer/m2 n’est pas le même sur Avignon que sur Bourges par exemple. À cela, vous devez aussi prendre en compte les investissements que vous comptez réaliser en faisant l’acquisition de votre bien et en le mettant à la location. Outre le fait de l’acheter avec frais de notaire et peut-être même des frais d’agence, vous aurez peut-être des travaux ou encore vous pensez à installer une cuisine aménagée par exemple. Il est donc important de tout calculer avant de se lancer dans ce projet. Pour se faire vous pouvez vous rendre sur le site d’immobilier-danger.com pour avoir accès aux informations sur le rendement immobilier locatif. Vous pourrez ainsi :

  • accéder à un simulateur gratuit en ligne
  • trouver la formule mathématiques pour faire le calcul vous-même
  • avoir des renseignements sur la loi Pinel
  • comparer les taux proposés par les banques
  • accéder à d’autres guides

Quoi qu’il en soit, il est impératif de calculer votre future rentabilité locative avant de finaliser votre projet, sans quoi vous risqueriez d’être déçu.

Les conseils pour rentabiliser un investissement immobilier locatif
Retour en haut