Comment bénéficier d’un avenant au compromis de vente ?

L’avenant au compromis de vente immobilier est une sorte démarche juridique qui permettra de modifier les conditions dans le contrat. L’achat d’un bien peut rapidement se transformer en calvaire si les parties concernées ne comprennent pas les différentes démarches administratives et légales nécessaires. L’établissement d’un compromis de vente est l’une des étapes incontournables dans une transaction immobilière. Ce contrat signé par le vendeur et l’acheteur avant l’acte authentique est considéré comme irréversible. D’après la loi, aucune des parties concernées ne doit renoncer une fois que le contrat signé. Si tel est le cas, l’autre partie peut le convoquer devant la justice. Des incohérences peuvent être constatées entre les informations données sur le bien et lui-même.

L’unique solution est de modifier le contrat, ce qui n’est envisageable qu’avec un avenant contrat au compromis de vente.

Définition de l’avenant contrat

Il s’agit d’un acte juridique qui donne la possibilité aux parties de changer le compromis de vente. Dans le cadre d’un achat immobilier, tout commence par la signature d’un compromis de vente ou d’une promesse d’achat. Bien que ces deux contrats permettent de définir d’un point de vue légal les conditions suspensives ainsi que les clauses de la vente avant la signature du contrat définitif. Ces contrats ne veulent pas dire la même chose. La subtilité entre les deux formes d’avant contrat est située dans la possibilité de l’acheteur à renoncer ou non à la vente.

A découvrir aussi  Attestation Carrez : loi, obligation et implications pour les propriétaires

L’une des principales raisons d’être un avenant au compromis de vente se trouve dans le fait qu’une fois le contrat signé de l’avant-contrat, l’acheteur ou le vendeur peuvent être confrontés à des incohérences ou des situations inattendues.

Quand demander un avenant au compromis de vente ?

Plusieurs raisons peuvent inciter à la demande d’un avenant au compromis de vente immobilier pour une prorogation en droit. Cet acte est réalisé lorsque l’acheteur après l’établissement de l’avant contrat de vente la nécessité des travaux non prévus, les problèmes administratifs importants, le changement du prix du bien et les vices cachés.

Il est judicieux de définir avec précision la nature des changements à effectuer. L’avenant peut permettre de changer de nombreux points ainsi que le délai de rétractation. L’importance de la modification détermine la nécessité d’un avant contrat. Dans certains cas, on parle de modification d’éléments substantielles lorsqu’il s’agit d’un changement profond.

Les éléments de modification

Ce sont les éléments pouvant remettre en cause la vente du bien. Les éléments entraînent un avenant au compromis de vente immobilier. C’est un facteur clé de l’accord de l’acheteur. On peut citer :

  • L’existence de conflit avec un procès,
  • Le changement du coût du bien,
  • La découverte de servitude,
  • La présence d’amiante,
  • La non-conformité du bien aux règles d’urbanisme ainsi qu’au règlement de la copropriété.

Il est recommandé d’effectuer un avenant au compromis de vente à la découverte d’un élément. Les éléments non substantielles quant à eux n’engagent pas le consentement de l’acheteur. Ils sont sans aucune conséquence sur l’engagement de ce dernier.

A découvrir aussi  Cause de nullité d'un mandat de vente : comment bien protéger vos transactions immobilières