Comment négocier un crédit immobilier avec sa banque ?

À dater du jour où vous signez le compromis de vente, on vous donne normalement 45 jours pour persuader votre banquier pour qu’il vous concède un meilleur crédit immobilier. Pour y arriver, il faut suivre certaines étapes et planifications, ainsi que des méthodes d’approches appropriées. Nous vous dévoilons dans cet article quelques astuces et conseils pour une bonne négociation.

Disposer d’un apport

L’une des étapes très importantes de l’investissement immobilier est l’étape de la négociation d’un crédit immobilier. Pour cela, il est donc indispensable que vous discutiez avec votre banquier de toutes les conditions et clauses de votre investissement. Pour arriver à bout d’une bonne négociation, l’une des meilleures manières est de présenter un apport. La plupart des prêts de faibles montants ont été octroyés à l’absence d’apports. Bien que toutes les banques n’exigent pas un montant à donner en apport, il est recommandé d’avoir en apport au moins 10% du montant du crédit. Cet apport peut servir à couvrir certains frais et dépenses complémentaires comme les commissions dues à la banque, au notaire et à l’agence immobilière, etc. En outre, avec un apport important, le taux qui vous sera appliqué pour le crédit immobilier sera bien meilleur, car plus le montant apporté est élevé, plus la durée du prêt et le montant emprunté seront réduits. Tout ceci conduira à l’utilisation d’un taux favorable correspondant à une petite durée de prêt.

Analyser son taux d’endettement

Le taux d’endettement montre l’écart entre vos revenus et vos charges. C’est un élément ayant principalement pour rôle de fixer votre capacité d’emprunt. Plus le taux d’endettement est élevé, plus vous perdez votre chance de faire l’emprunt. Le taux d’endettement maximal généralement accepté par les établissements bancaires est de 33%. Si vous vous retrouvez dans les taux inférieurs à 15%, alors vous avez de fortes chances à obtenir un crédit immobilier.

Donner de la valeur à votre profil

Pour augmenter considérablement vos chances d’obtenir un meilleur emprunt, mettez en avant et en emphase dans votre dossier les atouts que vous avez. En effet, outre la demande d’un crédit immobilier, la banque voit en tout investisseur un client potentiel. Surtout si ce dernier a un portefeuille riche, elle fera son possible pour le garder afin qu’il souscrive dans le futur à d’autres produits financiers, à l’épargne ou à la domiciliation de ses revenus. Ainsi la banque proposera des taux très favorables. Par contre, aux ménages modestes, les banques ont beaucoup plus tendance à s’adresser avec des taux plus élevés. Si vous avez déjà des biens immobiliers, des sources de grands revenus ou un salaire important, vous serez admis à recevoir un prêt immobilier avec probablement un taux très réduit.

Parfaire son dossier

Il s’agit d’enlever de son dossier tout ce qui suscite le doute et la confusion. Votre dossier doit être clair, transparent, complet et authentique. On doit y retrouver l’exactitude de votre situation financière beaucoup plus de transparence et de clarté de sorte à faire remarquer votre gestion des comptes. En outre, pour la constitution d’un dossier parfait, vous devez éviter des prêts et dépenses inutiles, et devez honorer vos découverts. Enfin, sachez que vous avez la possibilité de reporter la date d’emprunt, afin de beaucoup réfléchir pour constituer un parfait dossier.

Comment négocier un crédit immobilier avec sa banque ?
Retour en haut