Tout savoir sur le négociateur immobilier

Il s’agit d’un grand spécialiste de l’immobilier qui est en charge de chercher de nouveaux biens sur le marché, de gérer la promotion d’un bien et de négocier le tarif avec les vendeurs. Donc, il met en relation les vendeurs et les acheteurs. Notons qu’il bénéficie d’un statut de salarié à la différence des mandataires.

Les formations et compétences requises pour être un négociateur immobilier

Il est important de savoir qu’aucune formation initiale n’est exigée pour devenir un négociateur immobilier. Cependant, de nombreuses formations universitaires et/ou privées peuvent conduire à exercer ce métier comme :

  • L’acquisition d’un bac+2 en commercial
  • L’obtention d’un BTS professions immobilières afin de se spécialiser encore plus dans la profession.

Nous allons voir suivant les différentes écoles privées supérieures qui proposent des formations de bac +2 à bac+5. Ce sont :

  • L’école supérieure des professions immobilières ;
  • L’école supérieure de l’immobilier ;
  • L’institut du management des services immobiliers.

Pour réussir dans le métier, il doit avoir une aisance relationnelle, parfaitement organisée et polyvalente. Ensuite, il doit aussi maîtriser au bout des doigts les différentes techniques de négociation et de vente. Et enfin, le négociateur immobilier doit disposer d’une capacité d’écoute et des connaissances juridiques et techniques adéquates à une situation donnée.

Les différents rôles de ce professionnel

Vous devez connaître qu’un négociateur immobilier peut être considéré comme un commercial qui travaille auprès d’une agence immobilière. C’est pour cette raison qu’il est capable d’accompagner les vendeurs immobiliers dans toutes les étapes de l’opération c’est-à-dire dès la prospection jusqu’à l’établissement du compromis de vente. Donc, de nombreuses missions sont destinées pour cet expert. Tout d’abord, il s’occupe de toutes les activités de prospection. Cette dernière consiste à trouver des logements disponibles à la vente sur le marché immobilier. Sachez que cette fonction représente la quasi-majorité de son temps de travail. Ensuite, il estime le montant de tous les biens trouvés pendant la prospection, et il doit faire en sorte d’obtenir le mandat du propriétaire du bien. Puis, il va chercher des acquéreurs potentiels pour pouvoir conclure la transaction. Alors, il va gérer les visites, et s’occupe de la publicité et la promotion du bien. Et enfin, il est capable d’administrer la mise en location des biens immobiliers. Notons qu’il peut également réaliser des rôles indirectement à sa fonction.

Le salaire d’un négociateur immobilier

Sachez que la rémunération d’un négociateur immobilier dépend essentiellement de ses résultats parce que la base de son salaire est la commission. Lorsqu’il opte pour le statut d’un salarié, il va bénéficier d’un salaire fixe assorti des commissions. Mais lorsqu’il choisit la qualité d’agent commercial ou d’indépendant, il va seulement percevoir des commissions. Donc, la rémunération d’un négociateur immobilier varie suivant le mode de salaire choisi et l’expérience c’est-à-dire dans les 2800 euros bruts en moyenne la mensualité.

Tout savoir sur le négociateur immobilier
Retour en haut