Tout sur le métier du gestionnaire immobilier

Comme son nom l’indique, le gestionnaire immobilier est un professionnel de la gestion des biens immobiliers. Donc, il est responsable de gérer le portefeuille immobilier et aussi d’assurer le bon fonctionnement du syndic de la copropriété. Il peut travailler alors pour un particulier ou pour une entreprise.

Les principales missions de ce professionnel

Il est important de savoir qu’un gestionnaire immobilier est un expert qui assure la gestion d’un bien immobilier d’un particulier ou d’une société. Dans la mesure où son client lui confie de gérer le portefeuille de son immeuble, il a pour rôle de :

  • Trouver les candidats pour louer le bien et de le faire visiter ;
  • Présenter le meilleur candidat au propriétaire ;
  • Percevoir et facturer les loyers et les charges locatives ;
  • Gérer les travaux.

Et s’il travaille pour une copropriété, il occupe la fonction du syndic c’est-à-dire que sa mission consiste à :

  • Effectuer la gestion financière de la copropriété ;
  • Prévoir les travaux à faire et trouver le meilleur prestataire ;
  • Convoquer et diriger les assemblées générales des copropriétaires ;
  • Convaincre tous les copropriétaires sur un programme de gestion ;
  • Récupérer les charges auprès de chaque copropriétaire.

Les obligations à respecter

Vu les missions du gestionnaire immobilier, son principal rôle est la gestion financière d’un bien immobilier. Alors, il agit à travers d’un mandat de gestion. Cette procuration indique les tâches qu’il va faire, et cela est au minimum de gérer les loyers. Et en ce qui concerne cet encaissement de loyers, un gestionnaire immobilier est soumis à respecter les obligations pour les reverser au compte du propriétaire. Tout d’abord, il doit être titulaire d’une carte professionnelle. Cela lui permettra de se distinguer des escrocs, il s’agit donc d’une sorte de garantie pour son client. Ensuite, il est aussi obligé de fournir une garantie financière. C’est un gage aux clients d’être couverts contre les aléas liés à l’encaissement d’un loyer entre les deux parties. Et enfin, un gestionnaire immobilier doit être en possession d’une assurance à responsabilité civile professionnelle.

A découvrir aussi  Gestion locative : les avantages de déléguer à des professionnels de l'immobilier

Les formations et les qualités nécessaires

Avec un Bac +2 en BTS, il est possible de devenir un gestionnaire immobilier. Mais ce métier est devenu de plus en plus concurrentiel, cela pousse les jeunes d’approfondir leurs études. Alors après le Bac+2, il obtiendra la licence Pro en management et droit des affaires immobilières. Vous pouvez continuer d’étudier afin d’obtenir un Bac +4 pour une spécialisation des techniques juridiques et économiques de l’immobilier. Selon le poste à pourvoir, certaines entreprises demanderont un Bac +5 en droit immobilier public, immobilier, et de la construction ou ingénierie immobilières et gestion des biens. Donc, le métier d’un gestionnaire immobilier demande une très bonne aptitude juridique et plus particulièrement une parfaite maîtrise du droit immobilier.